Nous sommes à Bordeaux, mais nous vous suivrons partout
hello@en20lignes.com

Ai-je une bonne idée?

Ai-je une bonne idée?

Minions heureux

On peut monter une entreprise sans idée révolutionnaire et une bonne idée d’entreprise est surtout celle qui correspond à vos moyens et objectifs professionnels et personnels:

  • Quelles sont vos compétences?
  • Quelles sont celles de votre ou vos potentiels associés?
  • Combien de temps et d’argent pouvez-vous consacrer à la réalisation de cette idée, notamment au regard de vos contraintes personnelles?

Si votre idée passe le premier test de ces quelques questions, ce n’est déjà pas une mauvaise idée.

Il reste à approfondir cette démarche en envisageant tous les aspects très concrets de la mise en oeuvre de votre idée, en vue de déterminer si elle peut devenir un projet, puis une entreprise. En bref, il s’agit de mettre en forme cette idée et de vérifier qu’elle résiste à l’examen de votre environnement. N’hésitez pas à en parler autour de vous, la meilleure des idées ne vaut rien tant qu’elle n’est pas exécutée.

De l’idée au projet, répondez à ces questions pour vous aider, en particulier celles qui vous semblent les plus évidentes: qui seront vos clients? que font les concurrents existants? de quoi avez-vous besoin pour vous lancer (argent, équipe, formations…)?

Puis passez le test: votre idée est-elle mûre?

En principe, votre idée aura évolué après ces quelques étapes, pour s’adapter au mieux à votre personnalité, vos moyens et au marché. Une bonne idée, ça ne se trouve pas, ça se cherche!

Un lien mort? Un ajout à suggérer? Commentez! « Google« 

 

12 réponses

  1. […] avez l’idée, vous avez la motivation, il est temps de faire une étude de marché, ce qui consiste à analyser […]

  2. […] vos compétences et celles de vos éventuels associés, en particulier, bien entendu, au regard de votre projet d’entreprise (à noter: si vous êtes salarié, vous pouvez bénéficier d’un bilan de […]

  3. […] Décidé à entreprendre, il vous reste à trouver une idée – et même une bonne idée. […]

  4. […] ces ressources doivent aussi être recensées pour déterminer si votre idée est pertinente, si vous êtes prêt à entreprendre, et le cas échéant si vous avez besoin d’un associé […]

  5. […] ou sans idée, vous êtes décidé à construire votre projet et monter votre entreprise mais préférez […]

  6. […] un certain nombre de services (savoir faire, moyens logistiques, mise en réseau) pour développer une idée et la transformer en véritable […]

  7. […] une bonne idée d’entreprise (celle qui correspond notamment à vos compétences et celles de vos associés), […]

  8. […] "pivot stratégique". Il s’agit alors, face à un produit ou service qui ne trouve décidément pas son marché, de le faire évoluer en vue de correspondre à une demande réelle (voir quelques exemples de […]

  9. […] un associé quand on a une idée qu’on estime susceptible de devenir une entreprise et qu’on a besoin d’agrandir […]

  10. […] validé votre idée  et vérifié que vous êtes réellement prêt à créer votre entreprise, avec toutes les […]

  11. […] La vérité, c’est qu’une belle idée n’est pas forcément une bonne idée. […]

  12. […] La vérité, c’est qu’une belle idée n’est pas forcément une bonne idée. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.