Please give me money so I can buy a computer En 20 lignes

Une fois votre communiqué rédigé, il reste à le diffuser en veillant à cibler les destinataires –  de potentiels supports qui importent autant que le message, et à leur faciliter au maximum le travail.

Quand? Précisez lors de votre envoi la date de parution envisagée ou « pour diffusion immédiate », variable selon qu’il s’agit d’un communiqué diffusion, d’un communiqué invitation (min 15 jours avant l’évènement) ou d’un communiqué post-évènement. Si vous tenez à un support précis, renseignez-vous sur ses périodes de bouclage (à éviter), de veille conférence de rédaction (à privilégier) et gardez en tête que les délais de publication sont parfois très longs.

A qui? Sans agence de presse, le meilleur moyen reste de vous constituer et de tenir à jour un fichier de journalistes (reprenant: nom et prénom, média, rubrique, zone géographie, compte Twitter, notes personnelles – ce type de fichiers peut s’acheter mais ne vous dispense pas du travail de mise à jour). Préparez-vous à personnaliser au maximum l’envoi en fonction du support – évitez surtout l’envoi de masse non (ou mal) ciblé, et souvenez-vous qu’un blogueur ne se contacte pas comme un journaliste.

Comment? Envoi par email (avec le titre et le nom de votre entreprise en objet, le texte dans le corps du mail), envoi papier, interpellation sur Twitter ou Linkedin avec un lien vers votre communiqué ou « press kit » en ligne  : combinez les moyens de diffusion, en donnant la possibilité de télécharger des visuel(s) en haute résolution, idéalement de copier-coller. N’oubliez pas de faire figurer les coordonnées complètes de l’interlocuteur « presse » au sein de votre entreprise.

Et après? Veillez à être disponible pour les demandes complémentaires et interviews… et souriez!

Bonus: la très claire présentation Hack The Press d’Oussama Ammar (en anglais, suivie d’une video en français)

Un ajout à suggérer? Commentez!          Recevoir la newsletter  Google«