Oh na na what's my name En 20 lignes

« Ce qui n’a pas de nom n’existe pas« : la première étape de définition de votre identité, de votre marque, passe naturellement par le choix d’un nom pour votre entreprise.

Pour le trouver, une réflexion de fond est donc avant tout à mener sur votre identité- et votre histoire. Etablissez une liste de valeurs et de mots-clés en lien avec votre entreprise et les particularités de votre offre, y compris les plus évidents (votre patronyme, des adjectifs qualifiant votre produit…) et les associations d’idées, voire en lien avec vos goûts, vos sources d’inspiration quotidiennes et votre histoire (ce qui vous permettra ultérieurement de répondre à la question « pourquoi ce nom? »). Une méthode ici!

Lorsque des idées de nom surviennent, effectuez des recherches sur Google, d’une part pour vérifier que les noms qui vous plaisent sont disponibles, d’autres part pour vous renseigner sur les noms de vos concurrents et confirmer que vous vous en distinguez suffisamment, ce qui va vous permettre d’enrichir votre liste, comme d’éliminer des pistes. Mieux vaut aussi que votre nom ne décrive pas trop directement votre activité, au cas où vous en changiez ou l’élargissiez.

La pertinence du nom retenu dépendra d’abord de la taille de votre marché (attention notamment à la façon dont peut être perçu votre nom à l’international), puis de sa disponibilité juridique (recherche d’antériorité sur la base de l’INPI, recherche de disponibilité du nom de domaine).

On peut surtout retenir qu’un « bon nom » doit « être nécessaire, intelligible, sonore« , c’est-à-dire au service de votre projet, facilement prononçable et facile à retenir. Cela vaut d’autant plus s’il s’agit d’un néologisme de son, par exemple Google, ou de sens: pourquoi une pâtisserie ne pourrait-elle pas s’appeler « Pastèque »?

Mis à jour le 14 oct. 2013 – Un lien mort? Un ajout à suggérer? Commentez!  Google