My mom tells me en 20 lignes

Les obstacles (guerre des prix, procès, rupture de contrat…), doutes et incertitudes ne manquent pas dans le quotidien de tout entrepreneur, parsemé de décisions et donc, nécessairement, de petites et grandes erreurs (ou comme le disaient nos parents « il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne cassent rien »).

Ainsi, si apprendre à gérer ses priorités est primordial, savoir reconnaître ses erreurs, se sortir des mauvaises décisions et conserver son optimisme le sont tout autant pour ne pas perdre la tête: avancez! Et pour vous y aider, pensez à ces 3 règles d’or:

  • Vous êtes le responsable: en toutes circonstances, assumez les conséquences de vos décisions et actions, en évitant les fausses excuses et surtout de vous déresponsabiliser au détriment des membres de votre équipe, d’un client, d’un partenaire, d’un fournisseur… Soyez honnête avec vous-même et votre équipe et si vous vous êtes emporté à tord, présentez rapidement vos excuses.
  • Il n’y pas de problème sans solution, seulement des problèmes mal posés: souvent, une voie qui vous parait sans issue est simplement une fausse voie. Avant de réagir, et même si une réaction doit être rapide, prenez le temps de déterminer la nature exacte du problème posé. Méfiez-vous ainsi de la surenchère d’investissement, faisant que plus on passe de temps à mettre en oeuvre un choix ou une décision qui ne fonctionne pas, plus il est difficile d’y renoncer: résistez à la tentation de continuer à investir lorsque les résultats ne sont pas au rendez-vous.
  • Acceptez  la possibilité que votre entreprise puisse échouer, en prenant avant tout soin de vous et en vous souvenant qu’un expert est celui qui a fait toutes les erreurs possibles dans son domaine: en entreprenant, vous apprenez un peu plus chaque jour et ne faites que vous enrichir, au moins d’expériences.

Un lien mort? Un ajout à suggérer? Commentez! Google