Nous sommes à Bordeaux, mais nous vous suivrons partout
hello@en20lignes.com

Comment choisir sa plateforme de crowdfunding?

Comment choisir sa plateforme de crowdfunding?

Help me I'm poor En 20 lignes

En vue de financer un projet, vous pouvez choisir votre plateforme de crowdfunding en procédant par élimination, en recoupant deux grandes catégories de critères (rayez les mentions inutiles et les plateformes répondant aux deux critères restent dans votre sélection):

1/ La nature de votre projet,

2/ La forme de contribution et consécutivement, le statut des fonds collectés. Les contributeurs à votre projet peuvent en effet, par ordre croissant de montant recherché:

Renseignez-vous ensuite sur les plateformes concernées pour prendre votre décision finale, en observant en particulier

3/ Le coût de la plateforme (commission proportionnelle et/ou fixe le cas échéant)

4/ L’accompagnement proposé ou non par la plateforme, le cas échéant en interrogeant les porteurs de projet y ayant réussi une collecte auparavant.

Mis à jour le 20 fév. 2014 – Un lien mort? Un ajout à suggérer? Commentez!

S’inscrire à la newsletter Google

 

13 réponses

  1. yaestabytonio dit :

    C’est dingue, je ne pensais pas qu’il existait autant de plateformes de Crowdfunfing. On a financé notre projet de webdocumentaire Frigos à nu (http://frigosanu.com/) sur KissKissBankBank (http://www.kisskissbankbank.com/frigos-a-nu). On a choisi cette plateforme parce que c’était celle où se retrouvaient énormément de porteurs projets de webdoc. ça a été déterminant dans notre choix car nous voulions toucher cette communauté pour nous faire connaître dans le petit milieux émergent du webdocumentaire. Résultats : nous avons eu pas mal de retours presses grâce à KissKissBankBank et même une sélection à un Festival car les organisateurs cherchaient des projets innovants sur ce type de plateforme.

    Il ne faut donc pas oublier de se renseigner sur « l’esprit » de la plateforme sur laquelle on dépose son projet, à savoir quelle communauté la compose et quelles cibles elle touche. La mise en ligne de votre projet sur une plateforme de crowdfunding c’est souvent une première mise en lumière de ce dernier et donc… une première opération de com’.

    • Effectivement, reconnaître une « communauté d’esprit » sur la plateforme est un excellent point, vous vous sentirez plus à l’aise, pourrez vous inspirer d’autres campagnes menées, bénéficier de visibilité et de contributeurs familiarisés avec votre type de projet… En bref, prenez le temps de visiter les plateformes!

  2. […] pouvoir choisir la plateforme de crowdfunding la plus adaptée à votre projet, vous devez déterminer un type ou mode de financement […]

  3. Très juste: un des critères de réussites: mobiliser ses différents réseaux pour les transformer en communauté de soutien du projet. On en dit un peu plus sur ce point dans cet article si vous voulez: http://www.coesia.fr/blog/5d33sveu/10-conseils-pour-reussir-le-financement-participatif-par-recompense

  4. […] que soient le mode et la plateforme de crowdfunding choisie, une campagne, véritable exercice de communication, se prépare en […]

  5. Merci pour cet article intéressant. En effet, il existe de nombreuses plateformes.
    Pour le choix, dans le domaine de l’equity crowdfunding (prise de participations au capital d’entreprises), attention à passer par une plateforme agréée par l’AMF, juridiquement c’est essentiel !

  6. […] avoir choisi votre mode et votre plateforme de crowdfunding, une étape essentielle de la préparation de votre campagne est le choix des […]

  7. Marion dit :

    Il existe bien des formes de crowdfunding et il est vrai que parfois les gens ont du mal à voir la différence.

    Récemment j’ai découvert une association d’édition participative (les lecteurs votent et achètent des manuscrits afin qu’ils soient publier) sur Lyon.

    Cela s’appelle Le Salon du manuscrit et le site est arrivé en 2014!

  8. Hello Aurélie !
    Merci pour ce bel article et merci pour l’évangélisation à laquelle vous participez !
    Je me permets d’y intégrer la plateforme européenne d’investissement en ligne, Raizers.

    Raizers est une plateforme d’investissement en ligne permettant à tout particulier ou entreprise de construire et de suivre son propre portefeuille parmi un catalogue complet de PME européennes, sélectionnées par notre équipe d’analystes. Acheter des actions ou prêter dans l’économie réelle devient direct, simple et sécurisé.

    Depuis son accréditation en France en tant que Conseiller en Investissement Participatif, Raizers a ouvert ses portes en Suisse, en Belgique et au Luxembourg. Depuis, +13 millions d’euros ont été investis sur une trentaine d’opérations (promotion immobilière, innovation, industrie, hôtellerie, etc.) par nos 31 000 membres, issus de 80 nationalités.

    Belle journée à vous !
    PEB

  9. Bonjour,
    Merci pour cet article.
    Une mise à jour est-elle prévu ?
    Beaucoup de nouveaux acteurs se sont intégrés à ce panorama, à l’instar de Raizers, qui se développe sur les segments de l’equity et du lending et qui occupe actuellement la 3ème place du marché français. Je vous laisse la découvrir :

    Raizers est une plateforme d’investissement en ligne permettant à tout particulier ou entreprise, de construire et suivre son propre portefeuille parmi un catalogue complet de PME européennes, sélectionnées par notre équipe d’analystes. Acheter des actions ou prêter dans l’économie réelle devient direct, simple et sécurisé.

    Depuis son accréditation en tant que Conseiller en Investissement Participatif dès la création de ce statut en France, Raizers a ouvert ses portes en Suisse, en Belgique et au Luxembourg. Nous avons ainsi pu proposer environ 30 opérations : promotion immobilière, innovation, industrie, hôtellerie, etc ; pour lesquelles plus de 11 millions d’euros ont été investis, par nos 31 000 membres issus de 80 nationalités.

    Belle journée,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.