Thanks for noticing me CAC En 20 lignes

Le commissaire aux comptes (CAC) est un auditeur légal chargé principalement de:

  • Certifier les comptes annuels en établissant un rapport affirmant son assurance raisonnable que ces comptes ne comportent pas d’anomalie significative (à l’inverse, il signalera à l’assemblée générale les irrégularités et inexactitudes): c’est sa mission générale d’audit et de certification;
  • Le cas échéant, effectuer des vérifications ou missions spécifiques, de rapports (par ex. en cas de transformation de la société), de révélation de faits délictueux, ou encore de prévention des difficultés.

Sa nomination pour une durée de 6 ans est obligatoire dans certaines sociétés comme la SA, et certaines associations (deux CAC sont même nécessaires dans certains cas); sinon, elle est seulement facultative. Cette durée et l’impossibilité de changer de CAC en-dehors de cas limitativement prévu par la loi oblige à faire un choix judicieux. Ce choix est libre, sauf en cas de désignation par une autorité judiciaire.

Pour trouver un CAC, consultez le site de la CNCC, qui comporte un annuaire complet de la profession. Vous pouvez aussi utiliser un outil gratuit tel que TrouverMonComptable.

Continuez de chercher tant que vous n’êtes pas assuré d’être dans une relation de confiance. Prenez surtout le temps de vérifier que le professionnel que vous choisirez connait les particularités de votre secteur et peut gérer certaines de vos attentes, notamment en consultant son portefeuille clients. Par exemple, la proximité géographique  n’est pas toujours une nécessité, sauf si vous tenez à le rencontrer régulièrement; inversement un cabinet de grande taille est peut-être préférable si vos activités sont en partie à l’international.

Une règle d’or: comme pour tout partenaire, le choix d’un CAC doit surtout être guidé par les spécificités de votre société!

Un lien mort? Un ajout à suggérer? Commentez!       S’inscrire à la newsletter  Google