Peter Pan Growth Hacking En 20 lignes

Le growth hacking (« qui utilise des moyens non conventionnels pour générer de la croissance ») est une approche marketing cherchant à favoriser la viralité et la création d’habitudes chez un utilisateur.

Cela se traduit concrètement dans une start-up par un ensemble de tactiques non conventionnelles utilisant un minimum de ressources avec l’objectif de faire grandir rapidement la base d’utilisateurs payants. Les ressources sont essentiellement les données collectées grâce aux utilisateurs et différents tests des solutions imaginées en vue de retenir les plus pertinentes (voir par exemple la série de tests 100 growth hacks in 100 days). Dès lors que ces tactiques deviennent conventionnelles, elles perdent en efficacité et contraignent à en imaginer de nouvelles (cas d’école: Hotmail ajoutant à la fin des emails de ses utilisateurs « PS: I love you. Get your free email at Hotmail« , récupéré par de nombreux autres services emails, puis par des terminaux avec des signatures de type « Envoyé depuis mon iPhone / BlackBerry / etc. »).

C’est la raison pour laquelle on parle avant tout d’état d’esprit. Le growth hacker a pour seul et unique objectif la croissance de la base, donc le quantitatif, en s’interrogeant et en agissant sur chaque étape du processus de conversion, dans cet ordre (en optimisant le 1/ avant de travailler sur le 2/, etc.):

  1. Acquisition: faire venir des gens sur le site (SEO / SEM, partenariats, concours…)
  2. Activation: faire en sorte que les visiteurs s’inscrivent à quoi que ce soit qui puisse les amener à revenir sur le site
  3. Rétention: faire en sorte que les utilisateurs deviennent actifs
  4. Revenus: faire payer les utilisateurs actifs
  5. Référents et parrains: faire en sorte qu’ils échangent entre utilisateurs actifs et en parlent autour d’eux

Growth Hacking framework grille de travail En 20 lignes Donald's blog

Source: Startup Marketing: A Guide To Growth Hacking – Donald’s blog

Les ressources en anglais sont très nombreuses, notamment sur Slideshare, sur des tableaux Quora, sur GrowthHackers.com, dans les ebooks de Neil Patel ou Sean Ellis, mais aussi en français, notamment sur Growth Hacking.fr.

Ps: Si toutefois vous vous demandez encore si growth hacking = buzz word = bullshit, faites un tour par ici ;-)

Un lien mort? Un ajout à suggérer? Commentez!           S’inscrire à la newsletter  Google