Lignes récentes

First competition underwear competition

Avec ou sans idée, si vous êtes prêt à entreprendre, la reprise est l’une des options à examiner, à côté de la franchise. Dans tous les cas, vous devez examiner vos objectifs, compétences, éventuelle équipe nécessaire… En outre, la reprise a certes l’avantage de concerner une entreprise existante, que vous n’aurez donc pas à créer (personnel formé, CA existant…), mais les coûts peuvent être élevés, en particulier compte tenu de l’accompagnement nécessaire – toutefois, l’obtention d’un financement bancaire est plus aisée qu’en création.  Ce que vous devez savoir:

Bonus: la checklist de BPI France concernant la reprise, à faire / ne pas faire

Un ajout à suggérer? Commentez!       

S’inscrire à la newsletter                        Poser une question  Google

Bored guys gif

Avec ou sans business plan formalisé (pour la forme, voir ici), le choix d’un modèle économique, ou business model, est probablement l’étape la plus importante de la construction d’un projet d’entreprise (lean startup ou non): comment celle-ci va-t-elle réaliser des bénéfices?

Une page suffit en effet pour présenter la logique globale d’une création de valeur, avec clarté et pertinence et sans oublier qu’elle est susceptible d’évoluer:

  1. Quels sont les 1 à 3 problèmes principaux que votre produit/service résout?
  2. Qui sont vos clients? (n’hésitez pas à faire une page par segment de clientèle s’ils sont très différents, et/ou par activité si vous en avez plusieurs)
  3. Qu’est-ce qui fait que votre produit/service a de la valeur: en quoi apporte-t-il une solution pertinente au problème que vous avez identifié?
  4. Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents et vous rend unique (votre proposition de valeur, qui découle du 3.)?
  5. Quelles sont les actions ou indicateurs clés vous permettant d’affirmer que vous attirerez des clients voire les fidéliserez? Qu’allez-vous faire concrètement?
  6. Comment allez-vous atteindre vos clients? Par quels canaux (gratuits et payants)?
  7. Combien les points 1 à 6 vont-ils vous coûter (coûts fixes ET variables: outils, personnel, immobilier, équipement, etc.)?
  8. Quels seront vos revenus, en identifiant votre modèle de revenus: abonnement, freemium, financement par la publicité (notamment via la gamification, l’affiliation, etc.), production de biens et services, distribution (vendre ce qui a été produit), low-cost (distribution avec contrôle des coûts), désintermédiation (suppression d’intermédiaires), commission (ou réintermédiation), assurance, « imprimante » (machine peu chère, marge sur les consommables), location, lead…. Précisez votre marge et surtout  votre seuil de rentabilité.
  9. Quels sont vos avantages concurrentiels, c’est-à-dire ce qu’on ne pourra ni copier ni acheter?
Canevas d'Ash Maurya - source Le blog de Walter

Canevas d’Ash Maurya – source Le blog de Walter

Un ajout à suggérer? Commentez!       

S’inscrire à la newsletter                        Poser une question Google

Your job money ideas gif

La qualification d’entreprise innovante peut avoir de nombreux effets:

Schématiquement, le caractère innovant d’une entreprise s’apprécie

  • en fonction du niveau de dépenses de recherche et développement (au moins 15% des charges au cours de l’exercice précédent)
  • ET/OU au regard d’autres critères spécifiques à chaque organisme (par exemple, une JEI doit en plus des 15% en R&D être une PME, avoir moins de 8 ans d’existence, être indépendante et ne pas avoir été créée suite à une restructuration ou concentration, tandis que le CII n’exige pas de minimum de dépenses en R&D): ainsi, une entreprise pourra être jugée suffisamment innovante pour prétendre à certaines aides ou se présenter à certains concours ou incubateurs, sans pour autant être qualifiée de JEI ou accéder au CII ou au CIR. Examinez donc bien les conditions exigées (et avantages à obtenir) au cas par cas.

Notez qu’avec le plan NOVA, qui simplifie et accélère le processus auprès de BPI France, la définition de l’innovation est élargie à l’innovation non technologique (processus, design, modèle, expérience utilisateur…). Il est d’ailleurs plus facile d’améliorer ou repenser des usages existants mal adressés (en les adressant correctement) que de développer de nouveaux usages.

Bonus (en anglais): les 8 piliers de l’innovation par Google Think Insights

Un ajout à suggérer? Commentez!       

S’inscrire à la newsletter                        Poser une question Google

Expectations vs reality gif En 20 lignes

Avant de vous demander si vous êtes prêt à monter votre entreprise, salarié ou non, idée ou non, ou encore si vous devez suivre une formation pour ce faire, la première question fondamentale à vous poser est celle de vos motivations, qui vous permettront d’ailleurs de mieux gérer vos priorités: qu’attendez-vous de votre future entreprise? 

Vous pourrez déterminer, par exemple, s’il ne serait pas plus opportun de changer d’employeur, vous reconvertir ou encore disposer de davantage de temps pour une activité créative, sportive ou associative. En bref, voulez-vous créer votre entreprise:

  • Pour exécuter une idée qui vous obsède depuis un certain temps ou exploiter une opportunité ou un partenariat? Prenez le temps de la réflexion, notamment concernant vos éventuels associés, et commencez à travailler sérieusement: l’écart peut être immense entre une idée et son exécution. Surtout, que ferez-vous une fois l’idée exécutée ou l’opportunité saisie? Qu’en attendez-vous (argent, reconnaissance, nouvelles compétences…)?
  • Par volonté de davantage de responsabilités ou d’indépendance? De nombreuses décisions s’imposeront, demandez-vous si vous serez en mesure de les prendre seul; quant à l’indépendance, elle est toute relative face à la pression des chiffres et des attentes des clients et ne doit pas conduire à vous isoler. Peut-être devez-vous simplement changer d’emploi ou de secteur?
  • Pour changer de vie, atteindre une certaine position sociale ou développer, à terme, une entreprise importante? Ne sous-estimez pas le temps que met un projet d’entreprise à se concrétiser et à se développer, ni les changement de rythme et d’organisation très brutaux. Prenez bien conscience des nouvelles obligations qui seront les vôtres.
  • Pour augmenter vos revenus ou votre patrimoine? Votre priorité absolue devra être vos chiffres, ce qui vous conduira parfois à arbitrer entre quantité et qualité. Le souhaitez-vous?Pensez aussi, le cas échéant, à la franchise.
  • Pour vivre de votre passion? Cette piste est la voie royale… tant que vous êtes prêt à accepter que certains aspects de la gestion de votre entreprise seront sans lien avec votre passion (management, comptabilité, communication…) et êtes prêt à relever le défi!

Un ajout à suggérer? Commentez!       

S’inscrire à la newsletter                        Poser une question Google

Gangnam style En 20 Lignes lean start up

L’expression lean startup désigne la stratégie adoptée par une start-up souhaitant vérifier le plus rapidement possible si son concept est une bonne idée, et plus concrètement si les différentes hypothèses sur lesquelles elle fait reposer l’exécution de cette idée, notamment le modèle économique, résistent à l’épreuve des faits.

Cette stratégie part ainsi de la méthode du « lean canvas », qui oppose business plan et modèle économique et qui consiste à résumer ce dernier en UNE page répondant à 7 à 9 questions essentielles (voir ici). Ce canevas de modèle économique subit ensuite, au gré des lancements et distributions rapides de produits ou services, des améliorations en fonction des retours des clients.

Cette méthode a le grand avantage de permettre de tester rapidement une stratégie globale pour l’ajuster; elle souffre toutefois de quelques inconvénients, en particulier en ce qu’elle sous-estime l’humain et la vision (en bref, les « temps longs »), deux clés pour tout entrepreneur. Si le canevas de départ peut ainsi permettre de mieux gérer ses priorités en élaborant une synthèse de l’essentiel concernant un produit ou service donné, son application à l’échelle d’une entreprise, la startup, est probablement inadapté.

En témoignent ces retours d’expérience (en anglais) suite à la Lean StartUp Conference de 2013, évoquant avant tout l’importance de l’équipe et de la culture d’entreprise – qui, comme le growth hacking, ne s’improvisent pas et ne s’imposent qu’avec… le temps.

Mis à jour le 20 fév. 2014 – Un ajout à suggérer? Commentez!         S’inscrire à la newsletter Google