Lignes récentes

Gif i can't work this dawn thing

En 2 lignes: Quelle était ton entreprise? Son statut juridique? Quand avais-tu lancé?

Une agence de conseil & communication avec une forte spécialisation sur le web. Je me suis lancé en Juin 2008 en SARL. J’ai arrêté cette activité fin janvier 2013.

En 2 lignes: Que vendais-tu?

Nous proposions principalement du web (développement de sites internet et référencement naturel) mais nous avons également travaillé sur du print et de la création d’identité visuelle.

En 2 lignes: Comment avais-tu financé la création et le développement de ton entreprise?

Tout en autofinancement, via le chiffre d’affaires que nous générions. Pas de crédit. Jamais.

 En 2 lignes: Que faisais-tu avant de lancer ton entreprise?

J’étais étudiant en 2ème année d’école de commerce quand j’ai créé mon entreprise. J’ai obtenu mon diplôme fin 2009.

 En 2 lignes: Quelle est la chose la plus importante que tu aies apprise?

La chose la plus importante que j’ai apprise… qu’on ne rigole pas : que ce n’est pas parce que l’on travaille pour l’Etat (impôts, taxes, charges, etc.) que nous toucherons une retraite de fonctionnaire. Non.

En 2 lignes: Quelle est la plus grande erreur que tu aies faite?

Ne pas avoir été salarié avant ma création d’entreprise. En arrêtant mon activité, je n’ai eu le droit à aucune aide financière. Zéro revenu, pas le droit au chômage. Je le savais, j’étais au courant, mais…

En une ligne: Ta question du moment, celle à laquelle tu souhaiterais une réponse en 20 lignes?

Trouvez-vous normal de n’avoir le droit qu’au RSA (revenu inférieur à un loyer d’appartement) quand les montants versées aux différents organismes de l’Etat contiennent 6 chiffres au total ?

Conseils de lecture En 20 Lignes: Suis-je prêt à créer mon entreprise? , Comment financer la création de mon entreprise? , Apprendre et rebondir après l’échec et la catégorie Je gère ma boîte

Un ajout à suggérer? Commentez!       

S’inscrire à la newsletter                        Poser une question Google

Retour d'expérience gif prêt à porter

En 2 lignes: Quelle était ton entreprise? Son statut juridique? Quand as-tu lancé?

Création en janvier 2003 d’une EURL, puis une seconde en 2010…

En 2 lignes: Que vendais-tu?

Prêt à porter haut de gamme féminin et masculin… A la fin, je ne vendais plus grand-chose ! ;)

En 2 lignes: Comment as-tu financé la création et le développement de ton entreprise?

Avec toutes mes économies, puis j’ai obtenu un prêt bancaire seulement en troisième année

En 2 lignes: Que faisais-tu avant de lancer ton entreprise?

J’étais formatrice en gestion (vacataire et profession libérale)

En 2 lignes: Quelle est la chose la plus importante que tu aies apprise?

Ne pas s’obstiner pensant qu’il existe toujours un juste retour des choses.

Notre entreprise, entité juridique, n’est pas notre bébé, donc pas d’affectif. C’est elle qui doit nous alimenter et pas l’inverse.

En 2 lignes: Quelle est la plus grande erreur que tu aies faite?

Souscrire des prêts personnels pour alimenter la trésorerie.

En une ligne: La question à laquelle tu souhaiterais une réponse en 20 lignes?

L’ implication dans le travail paie-t-elle un jour ?

Conseils de lecture En 20 Lignes: les billets Quand arrêter? , Comment rebondir après l’échec? , Ma start-up va-t-elle réussir? , Comment tenir bon au quotidien? et Comment suivre sa stratégie… et savoir en changer?

When I'm dead who cares? I don't En 20 lignes

Vous avez décidé d’arrêter votre entreprise, vient le temps du bilan de cette expérience quelle qu’ait été sa durée.Tout entrepreneur vous dira qu’on apprend en échouant, ce qui justifie l’existence de la Fail Conference, réunissant des personnes échangeant sur les raisons et leçons de leurs échecs pour mieux rebondir.En effet, identifier et analyser ses erreurs permet avant tout de ne pas les reproduire. Par exemple, Brett Martin analyse ici les erreurs commises avec son entreprise Sonar et rappelle que si l’argent est un point essentiel, les start-up meurent avant tout quand les fondateurs baissent les bras.

Souvenez-vous que l’échec d’une entreprise n’est pas un échec personnel. Par exemple, Romain Lhez présente ici son retour à une vie de salarié après avoir créé son entreprise en estimant que le point le plus important est d’avoir trouvé sa voie et son secteur. Samy Pessé explique pour sa part ici l’échec de sa première entreprise, un bon exemple d’analyse des erreurs commises et un récit révélateur du sentiment de honte et de la remise en cause qu’il a traversé avant d’être « heureux d’avoir échoué« .

L’échec d’une entreprise ne signifie pas non plus que vous n’en créerez pas d’autres. Certains comme Guilhem Bertholet vont ainsi jusqu’à célébrer l’échec, notamment sur un CV, avec les avantages et inconvénients que cela apporte dans le cadre d’entreprises ultérieures, par exemple en termes de motivations ou de conscience des enjeux humains. N’oubliez pas, enfin, de vous souvenir de quelques célèbres entrepreneurs qui ont d’abord échoué.

Un lien mort? Un ajout à suggérer? Commentez! Googl