Lignes récentes

Bye bye bye En 20 lignes

Ignorant l’existence d’une (importante) différence entre wordpress.com et wordpress.org, deux CMS (systèmes de gestion de contenus) aux noms semblables très trompeurs, j’ai d’abord créé ce site en utilisant wordpress.com. J’ai réalisé il y a quelques jours que les possibilités d’extensions (plugins en anglais) et donc de personnalisation y étaient très limitées: frustration face à de nombreuses améliorations que vous m’aviez suggérées, sans compter que j’avais doublé ma bêtise en enregistrant également mon nom de domaine sous wordpress.com, non sur Gandi comme je le fais d’habitude.

Partie en quête d’aide pour la migration, je découvre le simplissime tutoriel d’Un Blog Une Fille et imagine que la tâche sera tout aussi simplissime.

  • C’était sans compter sur ma naiveté concernant l’hébergeur que je venais de choisir, OVH, avec une formule Perso, puisqu’ayant suivi ce tutoriel, j’étais partie pour bidouiller une installation de wordpress.org en passant par Filezilla et m’arrachais les cheveux jusqu’à l’intervention divine de ma pote Anais (« tu t’embêtes pour rien, tu peux installer le module en 3 clics directement depuis OVH« ). Ah, oui. Effectivement.
  • C’était sans compter non plus sur le système décidément très mal foutu de wordpress.com s’agissant du transfert de nom de domaine vers OVH. En effet, cette explication apparemment claire omet de mentionner un détail important: après avoir sélectionné « transférer la propriété vers un autre registrar » dans le menu déroulant de « My Domains », il faut cliquer sur le lien tout petit « Gérer vos domaines », à côté duquel on passe très facilement, puis suivre les instructions. Côté OVH, un peu plus de 8 euros à débourser pour la demande de transfert d’un nom de domaine en .com en passant par ici (sélectionner « Rapatrier ce nom de domaine vers OVH sans changer de propriétaire » puis DNS gratuit et offre Gold) et 5 jours plus tard c’est réglé.

Il ne reste « plus qu’à » (sic) faire les exports/imports et redirections de tous les contenus de l’ancien CMS vers le nouveau en suivant les conseils de Noémi, ce fût éprouvant, mais les améliorations d’En 20 Lignes sont pour très bientôt!   Google

Accueil Cédric Debacq En 20 lignes

En 2 lignes : Quelle est ton entreprise ? Son statut juridique ? Quand as-tu lancé ? 

Je suis auto-entrepreneur depuis juin 2012. Je suis photographe et graphiste designer. Je suis passionné par la création de l’image depuis mon adolescence.

En 2 lignes : Que vends-tu ? 

Je propose des services liés aux domaines de la création graphique et photographique. Je propose également mes conseils liés à la communication visuelle et à la gestion des réseaux sociaux.

En 2 lignes : Comment as-tu financé la création et le développement de ton entreprise ? 

Un bureau, un iMac 21pouces, une connexion internet pour mes prestations graphiques et mon matériel photo pour mes reportages.

Depuis que je me suis lancé, je bénéficie de l’ACCRE, sinon c’est principalement des fonds personnels.

En 2 lignes : Que faisais-tu avant de lancer ton entreprise ? 

Je suis diplômé de photographie depuis 1998, j’ai travaillé comme salarié pour des enseignes, des webzines, et des agences événementielles.

J’ai également travaillé pendant 10 ans comme chef de rang dans divers établissements hôteliers en France et en Suisse.

En 2 lignes : Quelle est la chose la plus importante que tu aies apprise ? 

Se donner les moyens d’avancer et de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

En 2 lignes : Quelle est la plus grande erreur que tu aies faite ?

Démarrer mon activité en tant qu’entrepreneur trop tard… Mais toutes les expériences que j’ai connues me permettent aujourd’hui de travailler pour mes clients et pour moi.

En une ligne : La question à laquelle tu souhaiterais une réponse en 20 lignes ? 

Avez-vous des questions liées à la communication visuelle ? Pour votre entreprise, votre blog, etc. ?

Conseils de lecture En 20 Lignes: les catégories Je construis mon projet et Je communique Google

Accueil Colunching En 20 lignes

En 3 lignes: Quelle est ton entreprise? Son statut juridique? Quand as-tu lancé? 

Mon entreprise, c’est COlunching, une S.A.S lancée en 2011 avec Frédéric de Bourguet : un site qui permet d’étoffer son réseau amical et pro autour d’une bonne table, au resto, dans les grandes villes de France et à l’étranger!

En 2 lignes: Que vends-tu? 

Aux restaurants, une opportunité de se faire connaitre auprès d’un public connecté de foodies ; aux COlunchers, l’occasion, chaque jour, de découvrir de bonnes tables et d’étendre leur réseau de façon informelle.

En 2 lignes: Que faisais-tu avant de lancer ton entreprise?

De la com’ événementielle et rédactionnelle dans le public puis à mon compte, pour des clients très diversifiés!

En 2 lignes: Quelle est la chose la plus importante que tu aies apprise? 

Quand on anime un réseau social, respecter et même chouchouter sa communauté est fondamental.

En 3 lignes: Quelle est la plus grande erreur que tu aies faite? 

Trop de restos, j’ai grossi. Plus sérieusement, ne pas exploiter davantage les possibilités de Twitter pour communiquer et pour établir des partenariats!

En une ligne: La question à laquelle tu souhaiterais une réponse en 20 lignes?

Comment être efficace dans sa recherche de fonds (càd ne pas y passer trop de temps parce qu’on a d’autres choses à faire quand on se lance) et en même temps ne pas y sacrifier son ADN?

Conseils de lecture En 20 lignes: les catégories Je développe ma boîte et Je finance ma boîte  Google